RCAST.NET

François Staal – L’humaine beauté – Nouvel vidéo à découvrir absolument : MINUIT – (L’alcool et l’artiste)

François Staal nous offre un nouvel extrait de son dernier album L'humaine beauté, sorti en fin d'année. Il sera en concert à Paris au Connétable le 24 juin. A cette occasion, il nous dévoile le clip de Minuit, titre phare et envoûtant de l'album.

François Staal – L’humaine beauté
Sortie chez Cristal Production le 12 novembre 2021

François Staal nous offre un nouvel extrait de son dernier album L’humaine beauté, sorti en fin d’année. Il sera en concert à Paris au Connétable le 24 juin. A cette occasion, il nous dévoile le clip de Minuit, titre phare et envoûtant de l’album.

Minuit est une tentative de saisir, d’évoquer, le lien et le vécu difficile des créateurs et de leur dépendance à l’alcool : Jim Harrison, Serge Gainsbourg, Amy Winehouse, Verlaine, Baudelaire, Janis Joplin… La liste est longue. Auteur, compositeur, rockeur, et poète, François Staal affirme de disque en disque son statut de musicien culte dans le paysage de la chanson française.

Minuit effleure aussi en toute logique la symbiose de l’abandon dans l’alcool, et de la mélancolie violente, la lucidité insupportable, ces maladies cruelles, implacables, et magnifiques, trop souvent vécues par les artistes sensibles et passionnés. 

Cette chanson de François Staal s’inscrit dans l’aventure de L’humaine beauté, album inspiré par la beauté des arts et des artistes.

MINUIT – (L’alcool et l’artiste) – Staal – Album “l’humaine beauté” 2021

L’humaine beauté, 7eme album de François Staal, est sorti le 10 décembre avec une dizaine de textes inédits, la reprise de deux monuments de la chanson La nuit je mens (Bashung) et Avec le temps (Ferré)… une chanson de Pierre-Yves Lebert et un poème de Baudelaire.

Point d’orgue d’une évolution débutée il y a dix ans, L’humaine beauté couronne une recherche sur les sons et le texte en français, mêlant guitares et batterie rock aux cordes symphoniques, dans une certaine filiation avec Nick Cave ou les Pink Floyd. Deux superbes duos rythment cet album, l’un avec CharlElie Couture, et l’autre avec Nina Morato.

L’humaine beauté est un aboutissement, au sens littéral comme au sens musical… ou faudrait-il dire au sens propre comme au sens figuré ? Au fil de textes poétiques traversés par tous les élans de l’existence, de la révolte légitime du militant (Ready) aux réminiscences grandioses de l’enfance (Bréhat), de la solitude de l’artiste abîmé dans ses tourments (Minuit) à l’élégance des images suspendues comme des étoiles (Ce qu’il y a de beau), cet album de chanson rock explore la beauté dans ce qu’elle a d’éphémère (c’est maintenant), de contradictoire (Ne pas t’attendre), de fraternel (Tous frères) et d’exaltant (Céline). Jusqu’à la reprise de ces deux chefs d’œuvre profondément humains que sont Avec le temps de Léo Ferré, et La nuit je mens, d’Alain Bashung.

Pour François Staal, la quête du beau, c’est suivre les pas de Charles Baudelaire, son mentor, son auteur de chevet (et ce n’est pas un hasard si l’album s’achève avec L’invitation au voyage). C’est écrire des textes, où la vérité, la réalité, sont observées, reconstruites, déformées, transposées pour échanger, partager, toucher l’âme et l’esprit. A la manière d’un polaroïd dont les couleurs déforment la réalité avec tendresse.

François Staal sera en concert au Connétable à Paris le 24 juin.  A réserver ici

François Staal – L’humaine beauté
Sortie chez Cristal Production le 12 novembre 2021

Suivre l’artiste ou le groupe :

Partagez :