Aaron Abernathy

Aaron Abernathy

Biographie :

Aaron Abernathy, est un pianiste / chanteur soul et artiste aux multiples talents. Né à Cleveland, Ohio, Abernathy est issu d’une longue lignée de pionniers historiques, dont le leader des droits civiques, le révérend Ralph David Abernathy et un étudiant du même programme de musique au lycée que feu le grand R&B Gerald Levert.

Il a rejoint les rangs d’artistes comme Donny Hathaway et Roberta Flack en tant que diplômé du prestigieux programme de musique de l’Université Howard, où il a aiguisé son jeu de piano et sa musicalité en se spécialisant en piano jazz. Avec des talents exceptionnels en tant que pianiste et chanteur, il a agi en tant que directeur musical pour des tournées mondiales Black Milk et Slum Village et a collaboré avec des artistes nominés aux Grammy Awards, notamment Jack White, The Foreign Exchange et Eric Roberson.

Ses activités musicales professionnelles ont commencé sur les marches historiques de l’Université Howard, où il a formé le groupe Ab and The Souljourners et a développé un buzz sur la scène musicale locale de DC avec la sortie de son premier album autoproduit Lyrically Inclined 1.3: The Odyssey. Après avoir obtenu leur diplôme d’Howard, ils se sont lancés dans une tournée américaine. Le talent et le style de spectacle du groupe ont attiré l’attention de plusieurs artistes, notamment Eric Roberson, Marsha Ambrosius et Slum Village. Eric Roberson a présenté Abernathy dans ses vitrines basées à New York et sur son single “Howard Girls” en 2009. Slum Village a embauché Abernathy pour être leur directeur musical de 2005 à 2010, remaniant leurs performances du format DJ traditionnel et animateur à une expérience de groupe hip-hop. Il a également été présenté sur le single “Dance” de leur album de 2010 Villa Manifesto.

En 2009, Abernathy a transféré ses talents de directeur musical au poids lourd du hip-hop underground Black Milk. En plus de ses tournées aux États-Unis, en Europe et en Australie avec Black Milk, il a figuré sur ses quatre derniers albums: Tronic, A.O.T.Y., No Poison No Paradise et If There A Hell below. Les chansons incluent: Reppin ‘For You, Oh Girl, Parallels et Leave The Bones Behind. En 2012, le groupe d’Abernathy “Nat Turner” est devenu le groupe de soutien de Black Milk et il a aidé à établir ses concerts comme l’un des meilleurs du hip hop!

Au printemps 2015, Abernathy et son groupe Nat Turner se sont lancés pour Black Milk sur sa tournée européenne «Play Like Hell» pour recevoir des critiques élogieuses du public européen. La combinaison agressive d’Ab de voix inspirées du gospel, de changements serrés et de vamps funk bruts a été comparée à la tournée Voodoo de D’angelo. La performance d’Ab sur scène révèle son étude assidue dans les écoles d’art du spectacle Prince et James Brown. Abernathy a coproduit l’effort de collaboration de son groupe Nat Turner avec Black Milk intitulé “The Rebellion Sessions” et a tourné la majeure partie de 2016 pour le Rebellion Tour avec Black Milk, pour soutenir l’album. De plus, cet été, il a co-dirigé le Festival international de jazz de Pittsburgh 2016 avec Chick Corea.

À l’automne 2016, Abernathy a sorti son album solo “Monologue”, qui a été acclamé par la critique de Pitchfork, Bandcamp Daily, Soultracks et Saint Heron. Abernathy a rejoint Black Milk en première partie pour soutenir Monologue lors de son étape européenne d’hiver de The Rebellion Tour. Encore une fois, Abernathy a reçu des critiques élogieuses. L’élan derrière Monologue est toujours en marche alors qu’Abernathy s’est produite dans de nombreuses salles à travers le monde depuis ses débuts, y compris le prestigieux John F.Kennedy Center à Washington DC ainsi qu’un spectacle à guichets fermés à Toyko, au Japon, au printemps 2017.

Abernathy a parcouru le monde en tant que chanteur et musicien avec divers actes pendant plus d’une décennie, bien que beaucoup aient découvert ses talents pour la première fois via l’album de 2016 Monologue – un album conceptuel sur les thèmes de l’amour, des relations personnelles et de la famille. Son nouvel album Dialogue, sorti le 16 octobre, marque une approche conceptuelle nettement différente, dans laquelle l’artiste expose ses vulnérabilités en tant qu’homme noir américain, discutant des questions brûlantes de l’économie, de la ségrégation et de la politique raciale.

L’album est composé, produit et arrangé par Abernathy, et crée une version moderne des sons soul classiques des années 1970, avec un clin d’œil aux thèmes socialement conscients trouvés sur des albums tels que What’s Going On de Marvin Gaye, Sly & The Family Stone’s Il y a un Riot Goin On, ou le premier album éponyme de Curtis Mayfield. Neuf chansons sont séquencées et mixées pour s’harmoniser parfaitement, et les compétences d’Abernathy en tant que producteur apportent une cohérence malgré des tempos et des humeurs variés.

Abernathy a passé 2018 à promouvoir Dialogue en tournée en Amérique et en Europe grâce à son spectacle live très énergique. Son talent a touché le public dans des lieux et des villes tels que le Brooklyn Museum de New York, le festival Essence de la Nouvelle-Orléans, le festival de jazz de San Jose, Londres, Paris, Madrid, Barcelone et bien d’autres villes. La vulnérabilité et la capacité d’Abernathy à capturer le public sur disque ainsi que dans les performances en direct sont un ensemble de compétences qui manquait à la musique soul.

Suivre l’artiste ou le groupe :

Étiquettes: