CLINTON FEARON | FIX IT

Clinton Fearon – Fix It

Clinton Fearon – Fix It

Sortie chez Boogie Brown Productions le 23 octobre 2020

En 2019 CLINTON FEARON célèbre 50 ans de musique et de carrière.  C’est en 1969 qu’il rejoint les GLADIATORS, petit groupe de reggae jamaïcain qui débute alors et accueille le jeune artiste en tant que chanteur, puis guitariste, bassiste et choriste. Le groupe grandit et devient vite une référence dans les années 70 avec des titres comme « Chatty Chatty Mouth » et « Rich Man Poor Man » devenus cultes aujourd’hui, et dont CLINTON FEARON était l’interprète. C’est à cette période qu’il collabore aussi avec les plus grands en tant que bassiste, de COXSONE à LEE PERRY, démontrant ses multiples atouts et restant toujours très productif.

A la fin des années 80 les GLADIATORS partent tourner aux Etats-Unis, CLINTON FEARON les accompagne bien sûr, mais ressent de plus en plus l’envie de se lancer dans une carrière solo. C’est ainsi qu’il monte le groupe THE DEFENDERS avec certains des membres des GLADIATORS et sort un premier EP en 1989. Mais c’est réellement en 1994 que sa carrière solo démarre, l’occasion pour un plus large public de découvrir une voix mystique.

Après les grands succès de MI AN’ MI GUITAR (2005), et THIS MORNING (2016) CLINTON FEARON est enfin de retour à 68 ans pour une tournée mondiale en hommage à ces 50 années de musique et de carrière. Un nouveau single sortira dès le mois de Juin, l’album est quant à lui prévu pour Septembre 2019 ! Une année sous le signe du respect et de l’admiration pour ce grand homme du reggae qui a su traverser les décennies avec talent, l’un des derniers jamaïcains encore capable de produire de nouveaux classiques.

The Seattle Reggae Sessions #1

Le Jamaïcain Clinton Fearon n’est jamais resté sans concerts, chez lui, pendant une aussi longue période. Partageant des performances live en streaming, des réflexions philosophiques, des découvertes musicales sur ses réseaux sociaux, c’est également depuis son salon que l’artiste a composé ce nouveau titre.

Résident américain depuis plus de 30 ans et vivant à Seattle, Clinton Fearon a vu l’enchaînement des événements de ce début d’année au coin de sa rue : une pandémie qui touche pour la première fois cette partie des Etats-Unis, les brutalités policières contre les Noirs et les manifestions massives qui en découlent, la ville étouffant sous les fumées des incendies qui ravagent la Côte Ouest, témoin de l’impact du réchauffement climatique. Clinton Fearon nous rappelle la responsabilité de chacun face aux enjeux sociétaux que nous connaissons actuellement.Sur « Fix It », Clinton Fearon a joué la plupart des instruments (basse, guitare, piano, percussions), accompagné dans l’enregistrement par son acolyte de toujours, Mell Dettmer, et par deux membres de son Boogie Brown Band : Greg Fields à la batterie et Noah Woycke à l’orgue et au piano.

Dans le contexte des élections présidentielles aux Etats-Unis, Clinton Fearon, installé à Seattle depuis les années 80, compte bien utiliser son talent pour faire changer les choses : 

« Il est temps, nous sommes maintenant à un point de rupture. Bientôt la Terre va basculer ; sommes-nous prêts pour ça ? »

Suivre l’artiste ou le groupe :