Lofofora - Simple Appareil

01 mars 2018

Lofofora s'engage sur une piste jamais exploitée : un album 100 % acoustique forgé avec la même énergie et le même esprit de résistance qui a toujours animé ce groupe mythique.

Sortie le 06 avril 2018 " Simple Appareil " chez At(h)ome

Simple Appareil • Lofofora

Les anges Single par Lofofora paru chez At(h)ome le 9 février 2018

 

Biographie

Le groupe parisien Lofofora est né en 1989 de la rencontre du bassiste Curty, du batteur Erik Rossignol, du guitariste Karl Shneidercet du chanteur Reuno. Désireux de monter un groupe de métal et rock fusion, Lofofora tire son nom d´un cactus prohibé en France, le peyotl. Malgré de nombreux changements de musiciens au cours des années, le groupe a gardé sa ligne de conduite et son engagement, tant sur les albums que lors des concerts. Le groupe est aujourd´hui composé de 4 membres, dont 2 présents depuis les débuts du groupe : Reuno, le chanteur et Phil Curty qui joue de la guitare basse. En 2001, le guitariste Daniel Descieux rejoint le groupe, suivi par le batteur Vincent Hernault en 2009. Au fil des années, Lofofora n´a jamais cessé de s´engager politiquement, tant sur l´immigration que sur la guerre. Considéré comme le chef de file du métal fusion en France, le groupe est toujours prêt à promouvoir les nouveaux groupes de la scène française. La présence et la conviction du chanteur Reuno ainsi que les compositions et les textes intelligents ne sont pas étrangers au succès du groupe. Le groupe démarre très vite des compositions et se produit en concert, notamment à l´Hopital éphémère, berceau artistique du 18ème arrondissement de Paris. En 1994, le groupe produit 5 titres puis affirme son statut sur scène. Lofofora assure la première partie d´une série de concerts d´Iggy Pop, puis se produit au sein des Transmusicales de Rennes. De nombreux journaux prestigieux relaient la naissance d´une scène fusion française. Le Monde, The Guardianc ou The Huffington Post écrivent des papiers sur le groupe, ce qui permet d´accroître la notoriété du groupe. En 1995, l´album éponyme de Lofofora est un succès, suivi par les albums "Peuh" et "Dur comme fer". En 1999 puis en 2002, deux membres quittent le groupe : Farid Tadjine et Edgar Mireux. 2003 signe la renaissance du groupe qui s´oriente peu à peu vers le punk, tout en assurant plus intensément la promotion des albums en télévision et en radio. "Memoires de singes" en 2006 offre un son résolument différent avec une guitare plus présente, prenant plus de place que la basse. Trois ans plus tard, Belleville quitte le groupe et rejoint The Do. En 2011 "Monstre ordinaire" offre un son plus sombre et plus métal que les précédents albums.

Source © Rockandroll.fr