Abel Chéret

02 octobre 2018

Calor Húmedo Single par Abel Chéret paru chez Active Records le 18 septembre 2018

Abel Chéret nous fait chavirer avec ses histoires d'amour chelou sur des rythmes tropicaux. Avec son nouveau single, Calor Humedo, qui annonce un nouvel EP pour 2019, on savoure un style unique, à la fois pop et nonchalant dans la voix et la dégaine. Quelque part entre Souchon et Tellier, entre Katerine et Daho, Abel Chéret nous entraine avec Calor Humedo dans l'histoire d'un humour brûlant à Cuba. Le titre est illustré par les images graphiques à souhait de Simon Dronet qui a imaginé un clip en motion design. Calor Humedo est le premier extrait de l'Ep Amour Ultra Chelou qui nous fera découvrir en 2019 d'autres histoires d'amour signées Abel Chéret. Encore une fois, ses textes traitant de sujets souvent forts, délivrent, au contact d’une musique légère et minimaliste, des sourires grinçants. Il est temps d'embarquer sur l'ile de Cuba pour fredonner Calor Humedo.

Après un premier EP très organique enregistré en trio (guitare / cuivres / batterie), Abel Chéret cherche un mode d’écriture plus personnel encore et sans concession. Il troque sa guitare contre un PC et s’enferme 3 mois pour écrire et composer de nouveaux morceaux qui raisonnent avec ses obsessions du moment : l’amour et le sexe dans toutes leurs formes . Il s’allie ensuite au producteur Agape qui finalise les arrangements puis il soumet les titres à l’oreille experte d’Etienne Caylou (Clara Luciani, Eddy De Pretto) pour le mixage. Le résultat : 5 histoires « d’Amour Ultra Chelou » touchantes et cyniques sur fond d’une électro pop percussive. L’EP « Amour Ultra Chelou » est prévu pour Avril 2019. On peut déjà découvrir un premier single, « Calor Humedo » qui raconte le souvenir d’un amour fulgurant à Cuba. Dans la bouche d’Abel Chéret, l’île et la femme s’entremêlent jusqu’à n’être plus qu’un unique lieu chaud et humide dangereusement excitant. Le clip très coloré aux images psychédéliques a été réalisé en motion design par Simon Dronet, vidéaste reconnu notamment pour ses mini-films d’animation « le bento des séries » diffusés sur Arte. Le clip illustre le voyage mental du personnage entre souvenir et fantasme.